Les éléments qui composent la fresque « La restauration de la nature » s’inspirent de deux thèmes centraux de l’histoire belge : l’ère industrielle et la peinture de paysage. Un concept qui établit un lien direct entre la nature et l’activité industrielle contemporaine, une relation dans laquelle des entreprises comme Derichebourg jouent un rôle important en créant un équilibre avec l’environnement.

Le paysage s’inspire de la période romantique de la peinture de paysage appelée « Le pittoresque » et de sa narration picturale qui met en valeur le caractère sauvage et la beauté des paysages naturels, préservés de l’intervention humaine et de l’urbanisation. Cette forme de peinture de paysage est née lorsque les gens ont commencé à prendre conscience de la beauté de ces lieux tranquilles, craignant qu’ils ne disparaissent complètement avec le temps.

Au pied du bison se trouvent des silhouettes de bâtiments emblématiques symbolisant les différentes périodes historiques de la ville de Bruxelles. Contrairement au reste de la fresque qui respecte l’esthétique de la peinture de paysage du XVIIIe siècle, cet élément graphique rouge a été peint à la bombe pour créer un contraste stylistique qui représente l’ époque  contemporaine.

Menu
Attention!

Notre site à Marchienne-au-Pont
sera fermé ce vendredi 10/06/2022

à partir de 7h30 pour une durée indéterminée
(réouverture dans le courant de la journée)
en raison d’une opération de déminage dans le quartier.